•  

     

     mercr 1er mai

     

    Chère, voici le mois de mai,

    Le mois du printemps parfumé

    Qui, sous les branches,

    Fait vibrer des sons inconnus,

    Et couvre les seins demi-nus

    De robes blanches.

     

    Voici la saison des doux nids,

    Le temps où les cieux rajeunis

    Sont tout en flamme,

    Où déjà, tout le long du jour,

    Le doux rossignol de l'amour

    Chante dans l'âme.

    Théodore de Branville 

     

     mercr 1er mai


    43 commentaires